Rétablir l’abondance des océans

Rétablir l’abondance des océans

SHARE TO SHOW YOUR SUPPORT:

Rétablir l’abondance des océans

Depuis cinq ans, Oceana Canada évalue la santé des poissons sauvages au pays et la façon dont le gouvernement gère nos pêches. Les résultats démontrent que le Canada laisse tomber ses océans et ses communautés côtières; mais nous pouvons renverser cette tendance.

AUDIT DES PÊCHES 2021

L’Audit des pêches annuel d’Oceana Canada évalue l’état des stocks de poissons et détermine les progrès du gouvernement en matière de réalisation de ses engagements politiques et de gestion. Les Audits des cinq dernières années démontrent que le gouvernement n’a pas réussi à améliorer la gestion des pêches canadiennes. En effet, moins du tiers des stocks de poissons et d’invertébrés marins peuvent être considérés comme en santé; l’état d’un autre tiers de ces stocks demeure incertain, en raison de données insuffisantes. Près d’un stock sur cinq est gravement épuisé, et parmi ceux-ci, plus de 80% n’ont pas de plans de rétablissement précisant la façon et l’échéancier pour les ramener à un niveau sain. Apprenez-en plus à FisheryAudit.ca

Signez la pétition demandant au gouvernement de rétablir les populations canadiennes de poissons >>

APPRENEZ-EN PLUS À PROPOS DES PÊCHES CANADIENNES AU FISHERYAUDIT.CA

 

Victoire ! Le Canada bénéficie maintenant d’une Loi sur les pêches moderne, donnant force de loi au rétablissement des populations de poissons. 

Oceana Canada travaille à rebâtir l’abondance des pêches canadiennes. Dans les années 1950, le Canada était le 7e plus grand producteur d’espèces sauvages de poisson. Aujourd’hui, nous sommes situés au 21e rang. Cependant, en implantant certains principes de gestion des pêches éprouvés à l’échelle internationale, nous pourrions reconstituer nos populations de poissons en péril.

Afin d’atteindre cet objectif, Oceana Canada a lancé plusieurs campagnes qui identifient les problématiques importantes empêchant le rétablissement des pêches, en ciblant celles qui ont le meilleur potentiel pour rétablir les populations de poissons épuisées en l’espace d’une vie.

UN OCÉAN DE POSSIBILITÉS : LES AVANTAGES ÉCONOMIQUES À RÉTABLIR LA MORUE DU NORD

Une étude mandatée par Oceana Canada et intitulée « Oceans of Opportunity: The economic case for rebuilding northern cod » a révélé qu’une pêche à la morue saine pourrait soutenir 16 fois plus d’emplois et générer une valeur économique cinq fois plus grande qu’aujourd’hui. Avec une faible pression provenant de la pêche et des conditions environnementales favorables, cette pêche pourrait être rétablie en 11 ans à peine, soutenir 26 000 emplois et augmenter sa valeur jusqu’à 233 millions en dollars d’aujourd’hui. Cette étude a démontré que le potentiel à long terme de cette pêche dépasse largement les résultats limités que nous en tirons maintenant. Heureusement, la morue du Nord présente un immense potentiel de rétablissement jusqu’à un niveau sain, pour mieux soutenir une pêche durable et lucrative.

Oceana Canada demande à Pêches et Océans Canada d’établir un quota et de mettre en œuvre un plan de rétablissement qui favorisera la régénération de la population, per,mettant ainsi à cette pêche d’atteindre son plein potentiel.

Lisez le rapport « Oceans of Opportunity: The economic case for rebuilding northern cod » ici  (en anglais seulement)

Victoires

April, 2022

De nouvelles protections établies par le gouvernement canadien favorisent le rétablissement des stocks de poissons

Dans un tournant majeur pour l’abondance future des poissons sauvages du Canada, le gouvernement canadien a publié de nouvelles règles qui font du rétablissement des populations de poissons épuisées une obligation légale. Ces exigences relèvent de la Loi sur les pêches, pour laquelle Oceana a milité avec succès pour sa modification en 2019. Oceana Canada et ses alliés ont défendu des règles robustes pour orienter le rétablissement des populations de poissons du Canada, dont moins d’un tiers est considéré comme en santé. 30 stocks sont inscrits dans les nouvelles mesures de protection, et 16 d’entre eux se trouvent en « zone critique ». Ces exigences fixent un objectif, un échéancier et un plan d’action pour la reconstitution des stocks, contribuant ainsi à une pêche plus durable, à des communautés côtières en bonne santé et à un océan plus abondant.

March, 2022

Pêches et Océans Canada protège deux espèces de poisson-fourrage gravement épuisées

Pêches et Océans Canada (MPO) protège deux espèces gravement épuisées, soit le maquereau de l’Atlantique et le hareng de printemps du sud du Golfe, en fermant la pêche commerciale et la pêche d’appât. Oceana Canada a milité pour l’implantation de mesures de rétablissement et a réclamé la fermeture de ces deux pêches. Le maquereau de l’Atlantique et le hareng de printemps du sud du golfe jouent un rôle crucial dans l’écosystème de l’Atlantique nord-ouest et nourrissent beaucoup d’autres espèces dont les baleines, les oiseaux de mer et des stocks de poisson importants sur le plan commercial comme la morue et le thon. La décision du MPO, une mesure difficile mais nécessaire, contribue à la conservation de ces poissons-fourrage et à la pérennité des pêches canadiennes.

Prendre des mesures

Nouvelles & Reportages

Oceana dans les nouvelles