Le détroit de Cabot | Oceana Canada

Droit de passage

Ralentissons les navires pour protéger les baleines noires

AJOUTEZ VOTRE NOM POUR PROTÉGER LES BALEINES NOIRES >>

 

Depuis quelques années, les baleines noires de l’Atlantique Nord sont présentes dans le golfe du Saint-Laurent à la recherche de leur source alimentaire, qui se déplace plus au nord en raison des changements climatiques. Les baleines noires entrent dans le golfe via le détroit de Cabot, un secteur au trafic maritime très élevé entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve.

Il est quasi impossible pour un navire rapide d’éviter les collisions avec les baleines noires, qui nagent lentement. Les collisions peuvent entraîner de douloureuses blessures par les hélices, ou même la mort des baleines ; ce qui fragilise encore plus cette espèce gravement menacée. Des chercheurs ont déterminé que les femelles gestantes et leurs baleineaux sont plus susceptibles de subir des collisions, car elles passent plus de temps à la surface pour se reposer et se nourrir.

Transport Canada a identifié le détroit de Cabot comme étant un secteur d’importance pour les baleines ; au début de 2020, une mesure de ralentissement volontaire a été annoncée dans le secteur, pour les navires ayant plus de 13 mètres de longueur.  

L’enquête d’Oceana Canada a révélé qu’entre le 28 avril et le 15 juin 2020, la vaste majorité des navires, soit 67 %, n’ont pas respecté le ralentissement. Ces résultats démontrent clairement que des restrictions de vitesse obligatoires sont nécessaires afin de ralentir les navires, et ce pour protéger les baleines noires. La vitesse la plus rapide observée était de 22,1 nœuds. À cette vitesse, les chances de survivre à une collision sont minimes pour les baleines noires.  

Ces informations sont soulignées dans un nouveau rapport, intitulé Un passage dangereux. Lire le rapport >>

Oceana Canada a transmis à Transport Canada le nombre exceptionnellement élevé de navires allant à plus de 10 nœuds dans le détroit de Cabot par le biais de rapports hebdomadaires.  

À la lumière de ces résultats, ainsi qu’à la mort récente d’un baleineau et un autre présumé mort suite à des collisions, il est impératif que nous agissions maintenant et rendons obligatoires le ralentissement des navires. Des études ont démontré qu’une réduction de vitesse saisonnière obligatoire à 10 nœuds dans certains secteurs permet de réduire de 86 % le risque de collision mortelle. Pour protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord, les navires doivent naviguer plus lentement dans leur habitat. La survie de l’espèce en dépend. 

Signez la pétition dès maintenant pour protéger les baleines noires >>

SHIP SPEED WATCH

 

L’outil Ship Speed Watch d’Oceana permet aux utilisateurs de surveiller en temps quasi réel la vitesse des navires dans les zones avec limites de vitesse obligatoires et volontaires, établies pour protéger les mammifères marins comme les baleines noires, le long de la côte Est du Canada et des États-Unis. Lorsqu’elles sont obligatoires et contrôlées, les restrictions de vitesse peuvent contribuer à prévenir les collisions avec les navires, l’une des deux plus grandes causes de blessures et de mort pour les baleines noires. Ship Speed Watch a été développé à partir des données du système d’identification automatique (AIS) de Global Fishing Watch,un organisme indépendant à but non lucratif fondé par Oceana en partenariat avec Google et SkyTruth, qui utilise une technologie de pointe pour interpréter les données provenant des différentes ressources de suivi des navires. Le système AIS fut développé à l’origine comme un dispositif de sécurité pour prévenir les collisions entre navires en mer. À l’aide des données d’identification fournies par les opérateurs, le système AIS permet de surveiller les déplacements d’un navire au fil du temps car il fournit l’identité, la vitesse et l’emplacement GPS de celui-ci. 

Merci de votre patience en attendant le chargement de l’outil Ship Speed Watch. Une fois que la carte apparaît, elle sera positionnée au large des côtes des États-Unis. Pour visualiser les eaux canadiennes et le détroit de Cabot, faites glisser la carte vers le bas. Le visionnement de la carte est optimisé pour un grand écran. Si vous êtes sur un appareil mobile, placez votre écran à l’horizontale. La carte est uniquement disponible en anglais pour le moment. Si vous avez des questions à propos de l’outil, veuillez envoyer un message à info@oceana.ca.

Cliquez ici pour apprendre comment utiliser la carte >>

Pour en savoir plus sur la méthodologie utilisée et l’élaboration de la carte, cliquez ici

*Ship Speed Watch utilise les informations sur les navires issues de la base de données Global Fishing Watch. Ces données sont transmises à partir du système d’identification automatique (AIS) des navires, recueillies par satellite et récepteurs terrestres. Des appareils AIS défectueux, des erreurs humaines, des manipulations intentionnelles, des secteurs achalandés, une mauvaise réception satellite et des défauts de transmission sont autant de facteurs qui contribuent au bruit et aux erreurs dans les données AIS ; ces inexactitudes peuvent parfois se refléter dans la vitesse et la localisation d'un navire. Les exploitants de navires peuvent accidentellement ou délibérément entrer de fausses informations dans l'AIS de leur navire, dissimulant ainsi leur identité ou leur localisation. Dans les secteurs achalandés comme les ports, le nombre très élevé de transmissions radio peut encombrer la bande passante des récepteurs satellites et terrestres, ce qui entraîne aussi des inexactitudes. Pour ces raisons, les informations provenant de Ship Speed Watch doivent être utilisées à vos propres risques.

En savoir plus à propos des baleines noires

Contribuer à la protection des baleines noires