Un passage dangereux : Une vitesse de 10 nœuds doit être rendue obligatoire dans le détroit de Cabot | Oceana Canada

Les baleines noires de l’Atlantique Nord sont une espèce gravement menacée. Au moins 31 baleines noires ont été tuées entre 2017 et 2020, dont 21 en eaux canadiennes. À peine 10 baleineaux sont nés cette saison ; et nous avons déjà perdu deux d’entre eux suite à des collisions (une mort confirmée et l’autre présumée). Des mesures immédiates doivent être prises afin d’empêcher l’extinction de l’espèce. Un moyen concret de protéger les baleines noires est de ralentir les navires. 

À l’aide des données de Global Fishing Watch, une composante d’un outil novateur nommé Ship Speed Watch, Oceana Canada a surveillé la vitesse de navires dans le détroit de Cabot entre le 28 avril et le 15 juin 2020. Durant ces 49 jours, Transport Canada a demandé aux navires de plus de 13 mètres de naviguer à une vitesse de 10 nœuds. Très peu d’entre eux l’ont 

fait : 67 % des navires (soit 464 sur 697) naviguaient à plus de 10 nœuds, et certains allant même jusqu’à 20 nœuds et plus. À cette vitesse, les baleines noires n’ont presque aucune chance de survivre à une collision.   

À la lumière de ces résultats, Oceana Canada exhorte Transport Canada de rendre obligatoire le ralentissement dans le détroit de Cabot.   

Contacts média : 

Tammy Thorne (Oceana Canada), tthorne@oceana.ca, 437-247-0954 

Télécharger le rapport