Au bord de l’extinction : Protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord | Oceana Canada

Les baleines noires de l'Atlantique Nord sont au bord de l'extinction. Au moins 32 baleines noires de l'Atlantique Nord sont mortes entre 2017 et 2020, dont 21 en eaux canadiennes. Plus récemment, un baleineau de deux mois a été retrouvé mort sur une plage avec des côtes fêlées et le crâne fracturé suite à une collision avec un navire.

Des mesures immédiates doivent être prises pour empêcher leur extinction. Un moyen très concret de protéger les baleines noires consiste à ralentir les navires. Parmi les baleines récemment tuées au Canada, la cause de la mort était connue pour 10 d'entre elles ; de celles-ci, huit étaient dues à des collisions avec des navires. Il est clair qu'il n'y a pas de temps à perdre et qu’il faut rendre le ralentissement obligatoire.

À l’aide des données de Global Fishing Watch, Oceana Canada a surveillé la vitesse des navires dans le détroit de Cabot du 28 avril au 15 juin, et du 1er octobre au 15 novembre 2020. Pendant cette période, les navires de plus de 13 mètres ont été invités à ralentir à 10 nœuds. Oceana Canada a constaté que deux tiers des navires transitant dans le détroit ont dépassé 10 nœuds. Par ailleurs, plus de 40 % ont dépassé 12 nœuds, ce qui augmente considérablement le risque de tuer une baleine noire.

À la lumière de ces constatations, Oceana Canada demande instamment à Transport Canada de rendre obligatoire la zone de ralentissement dans le détroit de Cabot.

Media contacts: 
Kathleen Munro (Pilot PMR on behalf of Oceana Canada), kathleen.munro@pilotpmr.com, 902-789-3165 
Tammy Thorne (Oceana Canada), tthorne@oceana.ca, 437-247-0954

 

Télécharger le rapport