Victoires | Oceana Canada

Victoires

De l’arrêt de chalutage de fond dans les zones d'habitat sensibles à la protection des tortues de mer de la pêche commerciale, nos victoires représentent un nouvel espoir pour les océans du monde.

juin, 2019

Le commerce des nageoires de requins est interdit au Canada

L’importation et l’exportation des nageoires de requins sont désormais interdites au Canada. L’enlèvement des nageoires de requins en eaux canadiennes est illégal depuis plusieurs années ; cependant, le Canada était encore le plus grand importateur de nageoires de requins hors de l’Asie. Oceana Canada milité ardemment pour l’adoption du projet de loi S-238, visant l’importation et l’exportation des nageoires de requins. Ces efforts ont mené à une pétition ayant recueilli plus de 300 000 signatures, ainsi que des milliers de courriels et d’appels téléphoniques faits auprès des membres du gouvernement afin de réclamer la protection des requins. Ce grand soutien du public, et les initiatives de sensibilisation menées par Oceana Canada et d’autres groupes, ont entraîné l’intégration du projet de loi S-238 à la nouvelle Loi sur les pêches, qui a été officiellement adoptée le 18 juin 2019.

juin, 2019

L’adoption d’une nouvelle Loi sur les pêches moderne : une victoire historique pour le rétablissement des pêches

Après quatre années de campagne active par Oceana Canada et ses alliés, la Loi sur les pêches modernisée a été officiellement adoptée, réunissant les bonnes conditions pour rétablir l’abondance de nos océans. Cette nouvelle législation constitue un changement historique dans la façon dont le Canada gère ses pêches ; en effet, pour la première fois depuis la création de la Loi sur les pêches en 1868, le gouvernement a maintenant l’obligation de gérer de façon durable les populations de poissons, et mettre en place des plans de reconstitution pour les stocks épuisés afin de les ramener à un niveau sain. Le rétablissement des pêches signifie qu’une abondance de poissons contribuera à plus d’emplois et favorisera l’ensemble des avantages sociaux, culturels et économiques associés à des océans abondants et grouillants de vie. 

avril, 2019

Canadian government bans industrial activity in marine protected areas

Le Canada a adopté de nouvelles normes qui interdisent les activités industrielles telles que l’exploitation de pétrole et de gaz, l’activité minière et la pêche de fond dans les zones de protection marine nouvellement établies. Le Canada suit ainsi les pratiques exemplaires internationales en la matière. Depuis quelques années, le Canada a accru la protection des océans, mais les activités industrielles telles que l’exploitation de pétrole et de gaz étaient encore permises dans les secteurs protégés. Oceana Canada a milité afin que le gouvernement mette en œuvre des mesures de protection plus strictes. Les nouvelles normes favoriseront la protection d’habitats fragiles qui servent de nourricière, de frayère et de zone d’alimentation pour la faune marine contre les pratiques humaines nocives.     

mars, 2019

Banc-des-Américains, a submarine bank off of Quebec's Gaspé Peninsula, designated as a Marine Protected Area

Le gouvernement canadien a établi une nouvelle zone de protection marine (ZPM) de 1000 kilomètres carrés dans le golfe du Saint-Laurent, connue sous le nom de Banc-des-Américains. Cette nouvelle ZPM assurera la protection d’une des aires marines les plus diversifiées et les plus prolifiques au Canada. En 2017, Oceana Canada et Pêches et Océans Canada ont effectué une expédition en partenariat dans le golfe du Saint-Laurent, incluant dans le Banc-des-Américains. La ZPM assure la préservation d’habitats essentiels à plusieurs espèces, notamment les coraux et éponges, les poissons-fourrage tels que le capelan et le hareng, ainsi que plusieurs espèces à valeur commerciale importante, telles que le crabe, la crevette ou la célèbre baleine franche d’Atlantique Nord, une espèce menacée.