Ottawa | Oceana Canada

Seafood Fraud and Mislabelling Across Canada

Seafood Fraud and Mislabelling Across Canada

La Fraude Des Fruits De Mer et L'étiquetage Trompeur au Canada

Ottawa

Ottawa
Ottawa MAL IDENTIFIÉS
Ottawa MAL IDENTIFIÉS

En 2017, Oceana Canada a effectué une enquête sur la fraude des fruits de mer dans notre capitale nationale, ciblant les restaurants et épiceries à proximité de la Colline parlementaire qui sont populaires auprès des politiciens et des décideurs. Tel que mentionné dans notre rapport La fraude des fruits de mer et l’étiquetage trompeur à Ottawa,17 près de la moitié des échantillons testés (45 sur 98) étaient mal identifiés.

69 pour cent des échantillons comportant une substitution (31 sur 45) étaient une variété moins dispendieuse que celle annoncée sur l’étiquette ou au menu; notamment, du saumon d’élevage de l’Atlantique au lieu de saumon sauvage; du merlan bleu au lieu de morue; et de la morue vendue sous le nom de bar européen, une espèce dispendieuse.

De plus, 53 pour cent de ces substitutions (24 échantillons) comptaient des répercussions potentielles sur la santé, telles que de la barbue d’Asie au lieu de sole, de l’escolar au lieu de thon blanc ou de stromaté, ou du tilapia au lieu de poisson blanc ou de vivaneau.

Consommez-vous des espèces menacées ?

L’enquête d’Oceana Canada faite à Ottawa a révélé plusieurs incidences où des espèces menacées étaient vendues. Par exemple, un échantillon mal identifié s’est avéré être de la merluche blanche, une espèce menacée. Deux autres échantillons étaient des espèces quasi menacées : du vivaneau et du mérou épineux.

DE L'ÉTIQUETAGE TROMPEUR A ÉTÉ DÉCELÉ DANS QUATRE DÉTAILLANTS SUR 10 ET 26 RESTAURANTS SUR 34.

Sign the Petition
Signer la pétition